Tout ce qu’il faut savoir du système de santé anglais
Cercle des Langues
>
Blog
>
>

Tout ce qu’il faut savoir du système de santé anglais

January 20, 2023

Vous partez tenter l’expérience de l’autre côté de la Manche pour quelques mois ou plus, mais comment cela se passe-t-il si vous tombez malade au Royaume-Uni ? Si votre niveau d’anglais vous permet de vous débrouiller lors d’une consultation médicale, voici tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement du système de santé anglais.

Comment fonctionne le système de santé au Royaume-Uni ?

signification du terme NHS dans une page de dictionnaire

Le NHS (National Health Service) 

Au Royaume-Uni, la couverture santé gratuite est assurée par le NHS : National Health Service. En plus du NHS England, il existe 3 NHS complémentaires selon son lieu de résidence : le NHS Wales, le NHS Northern Ireland, et le NHS Scotland. Ces services NHS sont financés par les impôts et assurent la prise en charge des soins de santé dans le secteur public. 

Les frais de santé pris en charge par le NHS  

Les différents types de soins pris en charge par les NHS sont l’hospitalisation, les consultations de médecins, la pharmacie, certains soins dentaires et ophtalmo, les soins de longue durée et de réadaptations, ainsi que la maternité. Selon les soins dispensés, une participation forfaitaire est demandée à l’assuré. Cette participation peut varier entre les différents NHS. 

Dans le cadre d’une hospitalisation non urgente, il est possible de choisir l’hôpital agréé NHS de son choix. Une prescription médicale sera requise, et les services non médicalement nécessaires resteront à charge du patient. Le choix du médecin généraliste se fait parmi les médecins de son lieu de résidence agréé NHS, et les consultations de spécialistes se font sur leur prescription également.

Si les consultations et séjours à l’hôpital sont gratuits, une somme forfaitaire est demandée pour les frais de pharmacie, ou il est possible d’acheter un certificat prépayé d’ordonnances (PPC) pour 1 an ou 3 mois pour éviter ces restes à charge. De même, pour les frais dentaires et optiques, un forfait ou la gratuité des soins sont applicables en fonction de son statut, de son âge et du type de frais.

Le secteur public vs le secteur privé

Bien que le secteur de soin public présente l’avantage de la gratuité des soins de santé, le secteur privé est souvent privilégié pour palier à différents dysfonctionnements, comme les délais d’attente et le manque de personnel de santé. Consulter dans le privé permet notamment de choisir plus librement son praticien, peu importe son lieu de résidence, mais sans aucune prise en charge NHS.

Qui sont les bénéficiaires de la couverture NHS ?

étudiante brune qui tient un drapeau du royaume unis dans ses mains

Les bénéficiaires du NHS au Royaume-Uni

Tous les résidents permanents du Royaume-Uni peuvent bénéficier de la couverture santé universelle NHS. En tant que voyageur ou expatrié, la prise en charge NHS dépendra de la durée votre séjour et de votre statut sur place.

Ainsi, un salarié détaché d’une entreprise française restera affilié à la Sécu en France. Un salarié, un indépendant, ou un étudiant résidant plus de 6 mois sur place dépendra automatiquement du NHS et devra s’acquitter des cotisations sociales : Immigration Health Surcharges. Pour les séjours de moins de 6 mois, une assurance privée ou la CEAM seront nécessaires pour être couvert en cas d’urgence. 

Attention, suite au Brexit, le passeport est obligatoire pour l’entrée sur le territoire depuis le 1er octobre 2021 ; ainsi qu’un visa (depuis le 1er janvier 2021) pour toute installation de plus de 6 mois. Vous pouvez retrouver les informations à ce sujet sur le site : Consulat Général de France à Londres.

Brexit et CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie)

Malgré le Brexit, votre C.E.A.M fonctionne toujours pour vos courts séjours au Royaume-Uni. La Carte Européenne d’Assurance Maladie se demande directement via votre espace client Amelie.fr, et vous couvre lors de vos séjours ponctuels. Sur présentation de cette carte et d’une pièce d’identité, vous bénéficiez des mêmes services que les affiliés NHS, auprès des prestataires agréés NHS.

À savoir, la C.E.A.M couvre uniquement les soins médicalement nécessaires. Pour les soins de confort/prévention, il faudra attendre votre retour en France, ou régler vos factures sans remboursement possible. Aussi, si vous deviez consulter un médecin non agréé NHS, il faudrait régler votre facture et demander le remboursement à la CPAM (sur la base CPAM) via le formulaire S3125

Les étudiants et le NHS

Comme indiqué ci-dessus, les étudiants séjournant moins de 6 mois n’ont pas d’obligation de visa, ni de frais d’affiliation NHS. Cependant, si vous étudiez au Royaume-Uni plus de 6 mois, cela devient obligatoire. Il existe 3 visas étudiants, dont le Student Visa qui coûte £363 et doit se demander 6 mois avant son départ. Il coûte £490 pour un renouvellement depuis le Royaume-Uni.

Les frais d’affiliation NHS seront calculés selon différents critères (type de visa, durée d’études, type d’études, âge et situation familiale, etc.), un simulateur en ligne du gouvernement anglais vous permet de vérifier s’ils vous seront applicables. L’affiliation NHS vous permet de bénéficier des soins gratuits comme les résidents, sans que ce soient forcément des soins médicalement nécessaires.

À noter, le programme Erasmus a été suspendu sous sa « forme Européenne », et les séjours pour stages (rémunérés ou non) ne sont plus autorisés dans l’immédiat.  

Quelle assurance santé choisir au Royaume-Uni ?

femme devant son ordinateur portable avec un écran montrant écrit "travel insurance" en anglais avec un avion et fond vert

L’assurance locale vs assurance internationale

Mais alors, si l’affiliation au NHS est obligatoire, ou si la C.E.A.M fonctionne encore, pourquoi auriez-vous besoin d’une assurance internationale en complément ? Il faut retenir en 1er lieu que le NHS vous couvre dans le public uniquement, et qu’il vous faudra une assurance complémentaire si vous souhaitez être couvert dans le privé ; qu’elle soit locale ou internationale. 

Par ailleurs, l’assurance locale fonctionnera à l’anglo-saxonne, ce qui est bien différent de ce dont vous avez l’habitude en France (franchise, etc.), et qu’elle ne fonctionnera qu’au Royaume-Uni et selon des réseaux de soin. Avec une assurance internationale, vous serez couvert dans les 2 pays à la fois, il n’y aura pas de liste de prestataires de santé imposés, et les garanties vous seront intelligibles. 

L’assurance santé voyage et les séjours temporaires

De nombreuses assurances temporaires sont disponibles pour les voyageurs et étudiants. Ces contrats vous couvrent pour une durée de 1 à 12 mois, pour les frais de santé, hospitalisation et médecine d’urgence/accident ou inopiné. C’est une couverture à 100% des frais qui s’applique dans le monde entier (hors ou avec USA) et dans le secteur privé. 

Attention, la couverture ne concerne pas les frais de santé en lien avec des antécédents médicaux, ni la médecine de confort, prévention ou de suivi. Si vous devez consulter un kiné ou renouveler un traitement par exemple, cela restera à votre charge. Un conseiller en assurance santé voyage pourra vous aider à comprendre les tenants et aboutissants de ces contrats.

Ces assurances temporaires ont un rapport garanties/prix très intéressant, pour les étudiants notamment. Elles présentent également l’avantage d’une couverture assistance incluse, qui permet la présence d’un proche en cas d’hospitalisation par exemple. 

L’assurance santé expatriée et les séjours longue durée

En tant qu’expatrié longue durée au Royaume-Uni, de nombreuses formules expatriées existent. Celles-ci vous couvrent pour 12 mois minimum et sont à reconduction tacites et souvent viagères. Elles couvrent les urgences, accidents et l’inopiné, comme les soins de prévention et même les frais de santé liés aux antécédents médicaux dans le privé ; et y compris en France. 

Selon les contrats, vous pouvez choisir des garanties plus ou moins complètes, avec des forfaits pour l’optique/dentaire, la maternité, ou encore de la médecine douce. Vous aurez la totale liberté du choix de votre prestataire de santé, et le niveau de remboursement pourra être adapté à vos besoins ainsi qu’au niveau de frais de santé local (ces derniers étant bien plus élevés qu’en France). 

Enfin, des options de franchises, d’assistance, responsabilité civile ou de prévoyance décès/invalidités sont aussi disponibles selon les besoins. Les tarifs varient selon les garanties souhaitées et ne sont pas forcément plus cher qu’un contrat local, n’hésitez pas à faire la comparaison via un comparateur comme celui d'International Santé. Un conseiller en assurance santé expatrié vous aidera à identifier la meilleure solution santé, rapidement et sans frais.

À propos de l'auteur

Conseillère commerciale à International Santé, je conseille les expatriés depuis 2017 pour le choix de leur assurance santé expatrié ou voyage. Mon expérience client et produit m’ont mené ensuite à participer à la rédaction de contenu pour le site, et partager ainsi mon expertise.

Fini de galérer en anglais !
Commencez aujourd'hui votre formation.

Croix