Cercle des Langues
>
Blog
>
>

La Règle d'or pour Optimiser son Score TOEIC

January 18, 2024

Vous envisagez de passer le TOEIC cette année ? Vous êtes au bon endroit ! Nous vous livrons aujourd'hui la règle d'or à appliquer pour maximiser votre score TOEIC.

À travers la mise en place de petites sessions quotidiennes de révisions, vous réussirez à atteindre plus facilement et moins durement, votre objectif. Nous vous expliquons tout ici.

Vous pouvez aussi envisager d'autres certifications : il existe plusieurs certifications d'anglais à connaitre avant de faire votre choix !

Le format du test TOEIC

cabine téléphonique rouge à londres avec au fond le big ben

Tout d’abord, avant de passer un examen, il est impératif de connaître le contenu du test. Le TOEIC  est un acronyme signifiant "Test of English for International Communication".  

Il comporte 2 grandes parties de 100 questions chacune, elles-mêmes subdivisées en sous-parties, pour un total de 200 questions.


La partie Listening

La partie compréhension orale est composée de 4 sous-parties :

-  1 : Photographies

-  2 : Questions-Réponses

-  3 : Conversations

-  4 : Dialogues / Monologues

Cette partie est linéaire, c’est à dire que les sous-parties se succèdent dans cet ordre.

La partie Reading

La partie compréhension écrite comprend 3 sous-parties :

-  5 : Phrases à trou : prévoir environ 15 minutes

-  6 : Textes à compléter : prévoir environ 25 minutes

-  7 : Études de plusieurs documents : prévoir environ 25 minutes

Les sous-parties de la partie "Reading" peuvent se compléter dans l’ordre que l’on souhaite. Il est important de prévoir environ 10 minutes de relecture.

D'ailleurs, découvrez davantage comment se passe le test TOEIC.

La règle d’or optimiser son score TOEIC

professeur dans une salle blanche avec son ordinateur qui écrit sur un livre d'anglais

Mettre en place des petits objectifs quotidiens et réalistes de révision, est la règle d’or à mettre en place. Intégrer un programme de préparation au TOEIC peut être difficile à concilier dans un emploi du temps déjà bien rempli, avec le boulot et la vie personnelle.

C’est pour cela que le programme de préparation ci-dessous est celui que nous préconisons. Ce dernier demande seulement de se libérer un petit moment dans son quotidien.

Les 5 points à respecter pour réviser efficacement

La préparation au TOEIC est un marathon, ce n’est pas un sprint. Et comme tout sportif qui se respecte, une préparation en amont est nécessaire. 

  • Commencez les révisions 30 jours au plus tard avant le jour J, ne vous y consacrez qu’une heure par jour maximum.

  • Créez un planning de révision version papier, en y notant pour chaque jour le créneau d’une heure de révision que vous consacrerez.

  • Faites 1 sous-partie par jour, et dans un cahier type brouillon, que vous ne dédierez qu’à cela : recensez-y toutes les erreurs commises.

Pour chaque sous-partie calculez le nombre d’erreur au jour le jour. Au bout d’une semaine, vous aurez une vision d’ensemble (7 jours = 7 sous-parties = 1 TOEIC). Vous pourrez ainsi cibler où se trouve vos lacunes et travailler la sous-partie en question.

  • Pour les mots ayant une prononciation similaire : utilisez l’outil de traduction Deepl, le plus pertinent et largement suffisant

  • Il très important de surtout revenir sur vos lacunes grammaticales relevées dans votre cahier de révision.

Il n'existe pas de solution miracle pour apprendre l'anglais, mais voici 5 règles ultimes pour maitriser l'anglais !

Travailler peu mais efficacement

étudiante assise sur son canapé avec son casque sur ses oreilles qui étudie son test TOIEC sur son ordinateur

Notre philosophie pour apprendre l’anglais est de travailler plus intelligemment, est non durement.  En effet, optimiser ces sessions de révision est facteur de réussite au test. Pour vous préparer préalablement à l'examen, voici deux autres conseils que l'on vous conseille de suivre :

  • Veillez à mettre votre téléphone en mode avion durant vos sessions de révision, pour vous repérer dans le temps utilisez une montre classique. 

  • Idéalement isolez vous pendant cette heure de travail, allez à la bibliothèque si vous le pouvez, pour pouvoir travailler dans une ambiance studieuse.

En effet, la moindre petite distraction, vous mettra complètement en déroute. Et le temps perdu n’est plus récupérable lors de l’examen en particulier dans la partie 1 qui est linéaire, et où une seule écoute est possible. Perdre le fil durant le TOEIC peut s'avérer particulièrement frustrant.

Au bout d’un mois de révision

deux étudiants qui révisent leur test TOEID d'anglais sur un tableau blanc

Un mois de révision sera l’équivalent de 4 TOEIC blancs réalisés, cela constituera une bonne base de préparation avant le jour J. 

De ce fait, Il vous restera 1 ou 2 jour(s) en plus, durant lesquelles vous pourrez réviser vos erreurs et/ou rattraper une sous-partie que vous n'avez pas eu l'occasion d'effectuer.

Attention, il faut éviter absolument de rattraper par plusieurs heures d’affilées le week-end les sous-parties que vous n'avez pas eu le temps de faire. Même si vous n’avez pas eu le temps de les travailler en semaine, ce programme de préparation doit être effectué quotidiennement, et non pas hebdomadairement. 

Si vous vous y prenez à la dernière minute, vous pourrez vous retrouver totalement démotivé et découragé à force de travailler sans vous arrêter. Tout comme il faut marcher au moins 30 minutes par jour, on ne peut reporter 3h30 de marche le week-end. Même si dans l’absolu, il est possible de marcher 3h30, l’idée ici et qu’une activité physique doit réalisée quotidiennement pour qu'elle porte ses fruits.

Cette métaphore est représentative d’une préparation au TOEIC. Précisément aux antipodes du bachotage de dernières minutes.

Derniers conseils pour optimiser son score TOEIC

professeur qui tient un livre d'anglais dans ses mains

  • N’oubliez surtout pas votre montre en particulier pour la partie 2 “Reading” ou vous n’aurez pas de notion du temps.
  • Entraînez-vous avec une « answer sheet » dédiée au TOEIC, au moins pour 1 des 4 tests que vous aurez réalisé pendant votre mois de révision. 

Cela vous entraînera à bien noircir les cases, autrement la réponse peut ne pas être prise en compte. Puisque que c’est un ordinateur qui vous corrigera.

  • Attention notamment à ne pas passer de ligne et que la réponse noircie corresponde bien au numéro de la question
  • Lisez les questions et réponses avant, quelle que soit la partie. Cela vous donnera de précieux indices pour orienter votre réponse.

Pour les sous-parties 3 et 4 qui sont retranscrites, lisez d’abord les questions, cela permettra d’avoir en tête, le thème qui sera diffusé. Pour la partie 1 « Listening » si vous n’avez pas eu le temps de répondre, faites confiance en votre instinct et noircissez quand même une case, dans le temps imparti. 

  • Si vous n’avez pas le temps de répondre à une question de la partie « Reading », passez à la suivante au plus vite sinon, vous risquez de perdre un temps précieux. Revenez-y à la fin si vous avez le temps, sinon noircissez quand même une case (vous ne perdrez aucun point.).

Conclusion

Pour conclure voici les 2 conditions de réussite au TOEIC :

  • Une bonne connaissance du format et du contenu du test TOEIC
  • Des petites sessions révisions quotidiennes réduisant le risque d’abandon

D’où le fait de réaliser le maximum de TOEIC blancs, avant le jour J. Ce programme de préparation, peut être réaliser plusieurs mois avant, c’est même préconisé.

Ce type de programme de préparation au TOEIC, doit faire partie d’une stratégie globale et peut être compléter par une formation d'anglais pour optimiser ses chances.

Pour gagner du temps pour réviser, vous pouvez également utiliser votre "temps masqué", c'est à dire le temps que vous passez dans les transports en communs ou à pied. Pour en savoir davantage, nous vous invitons à suivre ce lien pour découvrir sur cette méthode pour apprendre l'anglais. 

Sachez que le TOEIC n'est pas un examen qu’on obtient ou que l’on n’obtient pas. C’est un pourcentage de bonne réponse qui détermine votre niveau. Aussi, contrairement à un examen classique, on peut repasser le TOEIC autant de fois qu’on le veut.

Excellente préparation à tous !

À propos de l'auteur

Asma Ferrah, passionnée par la civilisation britannique et américaine, enseigne l’anglais aux candidats au TOEIC, en les aidant à préparer au mieux leurs révisions. Auteur et fondatrice du site internet "Objectif Certif Anglais", sa devise est de ne pas travailler durement mais intelligemment.

Cet article vous a plu ? Partagez-le ! 🙂

Fini de galérer en anglais !
Commencez aujourd'hui votre formation.

NOUS CONTACTER
Croix