Cercle des Langues
>
Blog
>
>

Anglais Britannique vs Anglais Américain : Découvrez les différences qui vous surprendront !

January 18, 2024

Plus de 1 milliard de personnes parlent la langue de Shakespeare, mais pourquoi la langue anglaise diffère d’un pays anglophone à un autre ? Les deux types d’anglais les plus communs sont l’anglais britannique et l’anglais américain. Très similaires, ces derniers possèdent néanmoins des différences en matière de prononciation, vocabulaire, orthographe — sans faire référence aux différences culturelles !

Découvrez les différences entre l’anglais britannique et l’anglais américain et comment vous pouvez vous adapter aux variations pour faciliter vos échanges interculturels !

Vous souhaitez vous lancer dans l'apprentissage de l'anglais ? Découvrez nos formations d'anglais en ligne 100% personnalisées en fonction de vos objectifs et besoins.

Les Fondements Historiques des Types d'Anglais

La langue anglaise, avec ses multiples accents et dialectes, offre un panorama riche et diversifié qui reflète son histoire complexe et mouvementée. Comprendre les fondements historiques de ses variétés nous aide à saisir les racines des différences entre l'anglais britannique et l'anglais américain.

Les Origines de l'Anglais Britannique

L'anglais britannique, souvent considéré comme l'anglais "traditionnel", a évolué à partir des dialectes anglo-saxons apportés par les tribus germaniques qui ont envahi la Bretagne au 5ème siècle. Il a été façonné par une série d'invasions et d'influences, notamment celles des Vikings et des Normands, ce qui a donné naissance à un riche corpus linguistique.

Au fil des siècles, l'anglais britannique a continué à se développer, absorbant des mots et des structures grammaticales de langues comme le français et le latin, enrichissant ainsi son vocabulaire et ses expressions. La standardisation de cette variété d'anglais a été en grande partie influencée par des œuvres littéraires majeures, telles que la King James Bible et les écrits de Shakespeare.

L'Évolution de l'Anglais Américain

L'anglais américain, quant à lui, a pris son essor avec l'arrivée des colons britanniques en Amérique du Nord. Isolés de leur patrie, ces colons ont commencé à développer leurs propres dialectes, intégrant des éléments des langues autochtones américaines ainsi que des apports des vagues successives d'immigrants venant d'Europe et d'autres parties du monde.

Le 19ème siècle a été témoin d'une expansion rapide vers l'ouest des États-Unis, ce qui a contribué à l'émergence de nouveaux accents et expressions. L'influence de personnalités comme Noah Webster, qui a cherché à établir une identité linguistique américaine distincte, notamment à travers la publication de son dictionnaire, a été déterminante dans l'évolution de l'anglais américain.

Ces deux branches de l'anglais, bien que partageant une origine commune, ont ainsi évolué de manière distincte, reflétant les spécificités historiques, culturelles et sociales de leurs locuteurs respectifs.

Anglais britannique vs Anglais américain : La prononciation anglaise

Elève dans une salle de classe qui tient deux drapeaux dont celui de l'Angleterre et celui américain aqvec un tableau blanc derrière sur lequel il est écrit "american english vs british english)

Les différences entre l’anglais américain et l’anglais britannique s’entendent énormément à l’oral, surtout lorsqu’il s’agit de la prononciation et des accents uniques de chaque pays.

Explorez nos comparaisons entre la phonétique anglaise, américaine et britannique.

Les différences dans les sons des voyelles

Les sons de voyelles influencent la plupart du temps la prononciation anglaise en fonction de l’accent. Mais en anglais, les voyelles ont de multiples prononciations.

La voyelle “o” peut être prononcé de deux manières différentes : “aʊ/ah” et “oʊ/aw.” 

Prenons un exemple, “stop” - arrêter, se prononce comme “staʊp” en anglais américain et “stoʊp” en anglais britannique. La voyelle placée au milieu du mot influence l’intonation à la fin du mot, qui donne une différence perceptible entre l’anglais américain et l’anglais britannique.

🚨 Attention aux accents régionaux ! Aux États-Unis, il y a quelques prononciations régionales uniques. Par exemple, dans la région du sud des Etats-Unis, la voyelle “a” se transforme en  “aw” avec la prononciation. Tandis que la région de Midwest prononce la voyelle “a” comme “ah” en accentuant la voyelle. On peut également voir cette différence avec le mot “aunt” - tante, qu’on prononce comme “awnt” ou “ant” d’une région américaine à une autre.

En Angleterre, le même phénomène persiste — en région Nord on prononce la voyelle “a” traditionnellement, mais en région Sud (dont la ville de Londres), on la prononce “ah.” Prenons un exemple, “bath” - bain peut être prononcé comme “bahth” ou “bath” dépendamment de la région.

Les particularités du rhotacisme

Les différences entre l’anglais américain et l’anglais britannique sont très présentes en ce qui concerne le rhotacisme, ou autrement dit, la prononciation du “r”

Les accents américains sont rhotiques — ils prononcent toujours le “r” dans certaines syllabes, comme “number” - numéro.

Au contraire, les accents britanniques sont non rhotiques— ils ne prononcent pas le “r." Prenons le mot “number” - numéro, où un accent britannique prononcera le “r” comme “uh.” L’accent standard britannique (RP) assure la standardisation d’avoir un accent britannique, même en présence des accents régionaux, parce que la plupart restent non rhotiques.

Découvrez 10 astuces pour améliorer votre anglais oral !

Différence entre l’anglais américain et l’anglais britannique : Le vocabulaire anglais

Biscuit, wafer, cookie — ces mots veulent dire la même chose en anglais, mais l’anglais américain et l’anglais britannique utilisent, en général, des mots différents. 

Voici quelques formations spécifiques au vocabulaire anglais.

Les différences lexicales courantes entre l’anglais britannique et l’anglais américain

La vocabulaire anglais américain descend de l’anglais britannique, mais, l’évolution lexicale peut parfois indiquer que le même mot veut dire deux choses différentes.

 

Prenons un exemple. Si vous commandez des frites dans un restaurant britannique, vous devez commander des “chips”, tandis qu’au restaurant américain, vous utiliserez plutôt le mot “french fries”. Le terme“chips” se traduit donc soit par des frites ou des chips dépendamment du pays.

D’autre part, la différence lexicale entre l’anglais américain et l’anglais britannique se remarque concernant les termes désignant certains vêtements en anglais. Si vous souhaitez acheter des pantalons au magasin britannique, vous devez demander des “trousers”. En revanche, si vous demandez des “trousers” à un vendeur américain, il vous dirigera vers des sous-vêtements. Be careful si vous faites les soldes aux Etats-Unis ! 😉

Voici une liste non-exhaustive d'autres différences lexicales courantes entre l'anglais britannique et l'anglais américain.

  • GB: "car" / US: "auto"
  • GB: "bonnet" (capot de voiture) / US: "hood"
  • GB: "waistcoat" (gilet) / US: "vest"
  • GB: "braces" (bretelles) / US: "suspenders"
  • GB: "biscuit" / US: "cookie"
  • GB: "sweets" (confiseries) / US: "candy"
  • GB: "garden" (jardin) / US: "yard"
  • GB: "detached house" (maison individuelle) / US: "single-family home"
  • GB: "hoover" (aspirateur) / US: "vacuum cleaner"
  • GB: "nappy" (couche pour bébé) / US: "diaper"
  • GB: "coach" (autocar) / US: "bus"
  • GB: "return ticket" (billet aller-retour) / US: "round trip ticket"
  • GB: "rubber" (efface) / US: "eraser"
  • GB: "timetable" (emploi du temps) / US: "schedule"
  • GB: "billiards" (billard) / US: "pool"
  • GB: "cinema" / US: "movie theater"
  • GB: "redundancy" (licenciement économique) / US: "layoff"
  • GB: "sack" (virer) / US: "fire"
  • GB: "jumper" (pull) / US: "sweater"
  • GB: "trainers" (baskets) / US: "sneakers"
  • GB: "aubergine" / US: "eggplant"
  • GB: "courgette" / US: "zucchini"
  • GB: "flat" (appartement) / US: "apartment"
  • GB: "tap" (robinet) / US: "faucet"
  • GB: "chemist" (pharmacie) / US: "drugstore"
  • GB: "post" (courrier) / US: "mail"

D'ailleurs, explorez le vocabulaire du shopping en anglais, vous en aurez besoin pour éviter de vous tromper lors de vos achats !

Les mots et expressions spécifiques à chaque variante

Le différence de vocabulaire la plus connue entre l’anglais américain et l’anglais britannique, se retrouve dans le mot “football” - football. En anglais britannique, “football” signifie le même sport qu’en France alors qu’en anglais américain, on utilise le terme “soccer” pour décrire ce sport. 

⚠️ Aux États-Unis, le football existe — le football américain est un sport unique dans lequel deux équipes peuvent se plaquer au sol et doivent lancer un ballon au bout du terrain ! 

Également, la différence entre l’anglais américain et l’anglais britannique se perçoit aux mots pour décrire des locaux. Prenons l’exemple “apartment” - appartement, en anglais américain, vous utiliserez le mot “apartment” pour parler d’une résidence d’immeuble alors que l’anglais britannique utilisera le mot “flat.”

Voici une liste non-exhaustive de mots et expressions spécifiques qui diffèrent de l'anglais britannique à l'anglais américain.

  • GB: "athletics" (athlétisme) / US: "track and field"
  • GB: "GP" (general practitioner) / US: "family doctor"
  • GB: "revision" (révision pour un examen) / US: "review"
  • GB: "curriculum vitae" (CV) / US: "resume"
  • GB: "current account" (compte courant) / US: "checking account"
  • GB: "drawing room" (salon) / US: "living room"
  • GB: "lorry" / US: "truck"
  • GB: "holiday" / US: "vacation"
  • GB: "to touch wood" (pour porter chance) / US: "to knock on wood"
  • GB: "to see the wood for the trees" (voir l'ensemble) / US: "to see the forest for the trees"
  • GB: "fortnight" (période de deux semaines) / US: "two weeks"
  • GB: "torch" (lampe de poche) / US: "flashlight"
  • US: "college" peut désigner aussi bien un établissement d'enseignement supérieur général qu'une université, tandis que GB: "university" est le terme général pour les études supérieures.
  • GB: "queue" (file d'attente) / US: "line"
  • GB: "full stop" (point à la fin d'une phrase) / US: "period"
  • GB: "holiday" (période de congé) / US: "vacation"

D'ailleurs, vous êtes vous déjà demandé d'où vient le drapeau d'Angleterre ?

Les différences d’orthographe et de grammaire entre anglais britannique et anglais américain

Lorsque vous regardez une enseigne ou une publicité en anglais, avez-vous peut-être remarqué que l’orthographe et l'ordre des mots dans la phrase sont différents entre l’anglais britannique et l’anglais américain? Ces changements reflètent une structure de règles orthographiques et de variations grammaticales entre les deux formes d'anglais. 

Voici les différences d’orthographe et de grammaire entre l’anglais britannique et l’anglais américain

Les divergences dans les règles d'orthographe

Il y a quelques différences orthographiques entre l’anglais américain et l’anglais britannique. En effet, l’ordre de placement des lettres change pour certains mots.

Pour les mots qui se terminent en -er en anglais américain, l’anglais britannique inverse les lettres par -re, comme pour  le mot “center” - centre qui devient “centre” par exemple.

Aussi, l’anglais britannique remplace la lettre “z” avec un “s” dans certains termes, même si quelquefois les deux orthographes sont utilisées. Prenons l’exemple de “to organize” - organiser, qui peut également être écrit “to organise” en anglais britannique. Ici, ce verbe peut donc être écrit de deux manières en anglais britannique alors que l’anglais américain utilisera seulement “to organize”.

D’ailleurs, l’anglais britannique ajoutent également des lettres aux mots anglais parfois. Sur les mots qui se terminent en -or, les britanniques ajoutent un “u”, qui transforme la terminaison à -our. Prenons deux exemples, “color” - couleur, qu’on écrit “colour” en anglais britannique, et “flavor” - flaveur qu’on écrit comme “flavour” en anglais britannique. Même si tous ces mots veulent dire la même chose, l’orthographe est différente !

Voici quelques exemples :

  • GB: "realise" / US: "realize" (réaliser)
  • GB: "apologise" / US: "apologize" (s'excuser)
  • GB: "centre" / US: "center" (centre)
  • GB: "metre" / US: "meter" (mètre)
  • GB: "defence" / US: "defense" (défense)
  • GB: "licence" / US: "license" (permis, licence)

Les variations grammaticales en anglais britannique et américain

L’usage du temps grammatical et les variations d’orthographe démontre une grande différence entre l’anglais britannique et américain. 

En anglais américain, le passé simple utilise la terminaison “ed” pour les verbes irréguliers– prenons un exemple, “dream” - rêver, qui devient “dreamed.” Par contre, l’anglais britannique utilise la terminaison “t” au passé simple, où le verbe “dream” - rêver devient “dreamt.”

Voici d'autres exemples :

Utilisation du present perfect et du past simple :

  • GB: "I have just finished eating." (J'ai juste fini de manger.)
  • US: "I just finished eating." (Je viens de finir de manger.)

Utilisation de "got" ou "gotten" pour le participe passé de "get" :

  • GB: "I've got" (J'ai obtenu)
  • US: "I've gotten" (J'ai obtenu)

Prépositions différentes pour certains contextes :

  • GB: "at the weekend" (pendant le week-end)
  • US: "on the weekend" (pendant le week-end)

La différence de temps grammatical entre l’anglais britannique et américain se présente également quand on utilise les phrases comme “yet” - déjà/encore ou “already” - déjà. En anglais britannique, on fait usage du past simple alors que l’anglais américain utilise le present perfect. Au past simple, on ajoute le mot “have” entre le sujet et le participe passé du verbe, comme sur la phrase “I have just finished eating” - je viens de finir de manger. Au present perfect, on dirait “I just finished eating” - je viens de finir de manger, qui veut dire la même chose en français mais les nuances anglaises sont plus prononcés. 

Anglais américain vs Anglais Britannique : Expressions idiomatiques et tournures de phrases

Avez-vous déjà entendu des phrases comme “It’s raining cats and dogs” ou “That’s a piece of cake” en anglais?”. Pareillement qu’en français, il existe quelques expressions idiomatiques uniques à chaque pays anglophone.

Découvrez les différences entre l’anglais américain et l’anglais britannique dans des phrases de conversation courante. Mais avons, nous vous conseillons d'explorer notre article sur comment construire une phrase en anglais.

drapeau britannique et drapeau américain sur fond bleu

Les différences dans les expressions idiomatiques courantes

En général, l’anglais américain emploie les mêmes expressions idiomatiques que l’anglais britannique. Par exemple, l’expression idiomatique anglaise “piece of cake” est la même concernant les deux formes d’anglais.

Néanmoins, il existe beaucoup de différences idiomatiques entre l’anglais américain et l’anglais britannique

En anglais américain, on emploie la phrase “And there you have it!” alors qu’on va dire “Bob’s your uncle!” en anglais britannique. Les deux phrases veulent dire la même chose et sont utilisées quand on termine d’expliquer des instructions mais les tournures et phrases sont différentes.

Notez bien que ces expressions idiomatiques ne sont jamais fixées, elles peuvent changer avec le contexte culturel. Prenons un exemple, “spill the beans” - vendre la mèche. Autrefois, ce verbe était employé pour décrire quelqu’un qui avouait un aveu. Mais cette expression a évolué à “spill the tea” montrant comment les expressions idiomatiques évoluent avec les influences de génération.

Expressions britanniques :

  • "Not my cup of tea" (Pas ce que je préfère)
  • "Full of beans" (Plein d'énergie)
  • "Over the moon" (Très heureux)
  • "Penny for your thoughts" (À quoi penses-tu ?)
  • "Pop your clogs" (Mourir)

Expressions américaines :

  • "Piece of cake" (Très facile)
  • "Break a leg" (Bonne chance)
  • "Shoot the breeze" (Bavarder de choses et d'autres)
  • "Spill the beans" (Révéler un secret)
  • "Hit the sack" (Aller se coucher)

Si vous souhaitez aller en Angleterre, vous devez vous renseigner sur les traditions et coutumes anglaises !

Les tournures de phrases typiques à chaque variante

Dans les tournures de phrases typiques, la différence entre l’anglais américain et l’anglais britannique réside dans l’utilisation de mots uniques pour dire le même mot ou la même expression

Par exemple, pour dire “a man” - un homme, vous emploierez le terme “dude” en anglais américain tandis que vous ferez usage du mot “bloke” en anglais britannique. Voici un autre exemple, “waste” - déchets, qui se traduit aussi par “trash” en anglais américain et “rubbish” en anglais britannique. Donc il y a quelques variations possibles, même lorsqu’il s’agit d’un seul mot.

Slangs britanniques :

  • "Bollocks" (Bêtises ou testicules, selon le contexte)
  • "Cheeky" (Effronté, insolent)
  • "Gutted" (Très déçu)
  • "Blimey" (Expression de surprise)
  • "Bee's knees" (Excellent, le meilleur)

Slangs américains :

  • "Cool" (Super, génial)
  • "Dude" (Mec, gars)
  • "Bummer" (Dommage, déception)
  • "Cram" (Étudier intensivement)
  • "Jock" (Sportif, notamment dans un contexte scolaire

Il existe aussi des mots spécifiques qui sont utilisés exclusivement par une variante d’anglais. Aux Etats-Unis, on garde le mot “bayou” comme en français, ce qui se traduit par un environnement marécageux.  Par contre, en Angleterre, les britanniques utilisent la phrase “jiggery-pokery” qui veut dire des magouilles. Même si ces expressions ont des traductions françaises, elles sont uniques dans leurs variantes anglaises !

Grâce à cet article, vous pouvez maintenant voir que les différences entre l’anglais américain et l’anglais britannique influencent la façon dont les anglophones parlent, écrivent et plus. Ces deux variantes primaires d’anglais ressemblent à des langues uniques avec leurs différences orthographiques, de grammaire et de vocabulaire. Ces divergences représentent aussi l’importance de la diversité linguistique qui influence la culture de ces pays.

Vous voulez aller plus loin ? Découvrez le replay de notre webinaire sur les différences entre Anglais Américain et Anglais Britannique, tenu par Elizabeth, professeure au Cercle des Langues. Inscrivez-vous à nos formations pour avoir plus de contenus sur le sujet !

Alors, êtes-vous plus british english ou american english ?

À propos de l'auteur

Originaire du Connecticut aux États-Unis, Katie Keil a une vraie passion pour l’apprentissage des langues comme le français et l’allemand ! Avec son expérience dans le domaine des sciences politiques et de la psychologie, elle est passionnée par la découverte des nuances socio-politiques et des interactions multiculturelles. Elle aime également voyager partout dans le monde, mais attention pas comme simple passagère — elle possède son brevet de pilote depuis ses 17 ans !

Cet article vous a plu ? Partagez-le ! 🙂

Fini de galérer en anglais !
Commencez aujourd'hui votre formation.

NOUS CONTACTER
Croix